À vélo

Ombre de cycliste à Copenhague

Photo de Franz-Michael Melbin, Copenhague

Les collectivités sont de plus en plus nombreuses à reconnaitre les bienfaits du vélo. Bien que cela ne se traduise pas toujours en actes, les aménagements, les dispositifs de stationnement ou les actions de promotion sont en progression. Différentes initiatives visent à améliorer les liaisons cyclables. Des projets pilotes, comme le « tourne-à-droite » ou la « rue cyclables » ont été lancés en collaboration avec l’Office fédéral des routes (OFROU) afin de tester leur pertinence et leur acceptation en Suisse.

Au niveau politique, une initiative ayant pour but l’inscription du vélo dans l’article constitutionnel sur les chemins et sentiers pédestres, l’Initiative vélo, a été déposée en mars 2016. Un contre-projet à cette initiative a été adopté par le Conseil fédéral et le Parlement en mars 2018 et passera en votation dans le courant de l’automne 2018.

L’avenir du vélo en Suisse semble donc sur de bonnes voies. Cependant, alors que le nombre d’automobilistes victimes d’accidents de la route est en baisse régulière depuis des années, aucun progrès n’a été constaté concernant les cyclistes, pour lesquels les risques qu’ils encourent se sont même aggravés au cours des dix dernières années. Davantage d’efforts en termes de sécurité et d’infrastructures s’avèrent nécessaires et le potentiel des trajets à vélo est encore grand et en partie inexploité, sachant que près de la moitié des trajets effectués en voitures font moins de 5 km (Microrecensement mobilité et transports 2015).

Les défis sont de développer des réseaux attractifs pour toutes les catégories d’usagers et de rendre ce moyen de transport attrayant pour les jeunes et les enfants ainsi que de nouvelles franges de la population. Les aménagements favorables au vélo, la promotion des déplacements à vélo sont détaillés dans les rubriques suivantes:


En chiffres

Au niveau suisse, la part modale du vélo semble a priori modeste avec 6,6 % des nombres d’étapes effectués, 5,2 % du temps de trajet et 2,5 % des distances journalières parcourues en moyenne en 2015 (Source : Comportement de la population en matière de transports :Résultats du microrecensement mobilité et transports 2015).

Ce chiffre est toutefois en légère progression et plus élevés dans plusieurs centres urbains, notamment en Suisse alémanique, atteignant jusqu’à 9 % des étapes dans l’agglomération de Winterthour par exemple (source : Städtevergleich Mobilität, Zürich, 2017). Si la différence entre les villes peut être grande, elle est aussi frappante entre les régions linguistiques, puisque 43% de la population suisse alémanique pratique le vélo, contre seulement 26% en Suisse romande et en Suisse italienne (Source : «Velofahren in der Schweiz 2014»).

Si, dans l’ensemble, la part modale du vélo se maintient et tend à une légère croissance, certaines évolutions fortes sont à noter :

  • Le recul de la pratique du vélo de moitié chez les jeunes entre 1990 et 2010 (Mobilität von Kindern und Jugendlichen, Daniel Sauter, 2015) qui inquiète associations de promotion de la petite reine et certaines collectivités qui s’emploient à inverser cette tendance.
  • Un intérêt croissant du vélo électrique qui fait pronostiquer une croissance des distances moyennes parcourues à vélo. Ceux-ci représentent en 2016 24 % des ventes de vélo, soit près d’un vélo sur quatre. Les ventes de vélos spéciaux, tels que vélos-cargos ou tandems, ont également progressé, bien qu’il s’agisse d’un segment de niche (www.velosuisse.ch/fr).
  • La part des accidents graves chez les cyclistes s’élève à 26%, contre 9,2% chez les automobilistes. Le nombre de cyclistes légèrement blessés dans des accidents de la circulation a augmenté́ au cours des 30 dernières années; et le nombre de cyclistes grièvement blessés ou décédés a diminué́ pendant de nombreuses années mais il est à̀ nouveau en hausse (source: OFROU 14.03.17 ). Dans deux tiers des accidents, les cyclistes ne sont pas les principaux responsables lors de collisions (source : Analyse des accidents de vélo survenus entre 2005 et 2014 : Évaluation relatives aux personnes et aux infrastructures (OFROU)).

Graphique accidents velo OFROU

Plus de chiffres sur la pratique du vélo

 

Sommaire:

  • Aménagement et infrastructures
  • Planification, stratégies, politiques
  • Promotion du vélo
  • Références

> Retour à la page principale du thème

RdA 3/2010 vignetteRdA 3/2010: Vers une culture des comptages de piétons et cyclistes
RdA 3/2009 vignetteRdA 3/2009: améliorer l'accès aux commerces à pied et à vélo
RdA 3/2007 vignetteRdA 3/2007: Espaces partagés entre piétons et cyclistes
RdA 2/2007 vignette RdA 2/2007: Piétons et cyclistes: une clientèle à soigner
RdA 1/2006 vignetteRdA 1/2006: Partage des trottoirs avec les vélos - problèmes et solutions
RdA 1/2005 vignetteRdA 1/2005: Piétons, deux-roues - quoi de neuf en Europe ?
RdA 4/1998 vignetteRdA 4/1998: Marche et vélo : quelles perspectives ?
RdA 1/1998 vignetteRdA 1/1998: Voies bus et vélo
RdA 2/1994 vignetteRdA 2/1994: Piétons - cyclistes, des conflits ?