La rue Slovène (Slovenska cesta) de Ljubljana traverse la capitale slovène du nord au sud, elle constituait autrefois un couloir de circulation bruyant à l’intersection des zones les plus densément peuplées et commerçantes de la ville.

La conversion de la Slovenska Cesta d’un lieu bruyant et pollué à un point d’attraction de l’une des capitales les plus dynamiques d’Europe de l’Est, a commencé en 2008 lorsque la municipalité a décidé de la transformer progressivement en un lieu public attractif.

La rue Slovendka est aujourd’hui un axe écomobille réservé à la mobilité douce et aux transports publics.
C’est l’un des principaux accès transports publics vers la grande zone piétonne du centre-ville (Rue de l’Avenir)

La rue Slovène (Slovenska cesta) c’est

  • Une zone de rencontre à 30 km/h
  • Un axe écomomobile (transports publics et mobilité douce)
  • Un ancien axe principal à 4 voies avec 21 000 véhicules/jour
  • Des trottoirs surdimensionnés pour le confort des piétons
  • L’un des accès principaux des transports publics pour la grande zone piétonne du centre-ville
  • Un tronc commun des bus
  • Liaison bus vers les P+R en périphérie de la ville

De quatre à deux voies de circulation pour les bus et la mobilité douce

Ljubljana, la rue Slovène en 2013, avec 21 000 véhicules/jours (Rue de l’Avenir)

La rue Slovène en 2013 (Image Google)

« En élargissant les trottoirs et les pistes cyclables sur la partie centrale de la rue, l’ancienne route à quatre voies a été réduite à un itinéraire à deux voies uniquement dédié au transport en commun et aux livraisons occasionnelles. La rénovation complète comprend également une modernisation de l’éclairage public, la construction de nouvelles avenues et la rénovation des bâtiments monumentaux environnants », explique le professeur Janez Koželj, maire adjoint de la ville de Ljubljana.

Cette métamorphose a valu à Ljubljana d’être nominée aux Eurocities Awards 2021 dans la catégorie « aménagement des espaces publics » aux côtés d’Utrecht et Copenhague (cette dernière a finalement remporté le prix).

Pour le professeur Koželj, « c’est un honneur particulier pour Ljubljana d’être placée à côté de villes aussi avancées en termes de développement durable comme Copenhague et Utrecht. L’essentiel de tout cela est d’apprendre et de partager des exemples de bonnes pratiques. Partager les rues, les bâtiments, les moyens de transport, les services et les connaissances deviendra un concept général des villes durables du futur », dit-il.

« Les espaces partagés, comme dans la Slovenska Cesta de Ljubljana, connectent les gens, testant une nouvelle idée d’espace égal sans restrictions, sans priorités. Ce faisant, la communauté devient plus tolérante et plus responsable », ajoute le professeur Koželj.

Les trottoirs de la rue Slovendka ont été surdimensionnés (Rue de l’Avenir) 

Une rue pour les gens

La phase initiale de la refonte [de Slovenska Cesta] a été accompagnée des animations de rue telles que des graphismes optiques au sol, des installations temporaires et des performances sociales“, explique Janez Koželj. C’était une manière, ajoute-t-il, de tester le potentiel de transformation de la rue et de la rendre attractive pour la population locale, qui peut désormais profiter et se réapproprier le centre-ville.

« Les premiers petits changements, à petit budget, se sont accompagnés de la mise en scène de différentes animations de rue et de performances sociales. Il s’agissait de présenter progressivement aux gens la nouvelle forme et la nouvelle fonction de la rue, alors qu’elle était repensée pour la vie publique. Nous avons également prouvé que la suppression de la circulation automobile entraîne également une renaissance des espaces publics ».

Slovenska Cesta repose sur deux entrées importantes de la ville, Barjanska Cesta au sud et Dunajska Cesta au nord, ainsi que plusieurs rues transversales, qui impliquaient autrefois une circulation quotidienne intense (une moyenne de 21 000 véhicules par jour dans la partie centrale de la rue).

Moins pollué et moins bruyant

Ljubljana La rue Slovendka est aujourd’hui un axe écomobille réservé à la mobilité douce et aux transports publics.
C’est une zone de rencontre à 30 km/h  (Rue de l’Avenir).

Les défis liés à la refonte de Slovenska Cesta étaient énormes. L’objectif de la ville était de réduire la circulation tout en améliorant les transports publics, en créant des voies cyclables et plus d’espace pour les piétons. Les efforts ont porté leurs fruits et ont finalement permis d’améliorer la qualité de l’air et de réduire la pollution sonore.

Dans le cadre de l’expérimentation, la rue a été fermée à la circulation de temps à autre pour tester la réaction des chauffeurs de bus, des cyclistes et des piétons aux nouvelles conditions de circulation. L’opinion de la population locale a été considérée comme très importante pour la nouvelle planification et les commentaires des résidents fourniront matière à un nouveau livre dont la publication est prévue dans un avenir proche.

La rue Slovendka est devenue très agréable et confortable pour les piétons et les cyclistes (Rue de l’Avenir)

90% approuvent le nouvel aménagement

« Avant de transformer la rue en espace partagé, nous avons pris en considération la capacité de la communauté à accepter les changements »
Professeur Janez Koželj, maire adjoint de la ville de Ljubljana

Pour cette raison, note ce dernier, « le processus de mise en œuvre de l’espace partagé a été l’une des mesures les plus exigeantes et les plus risquées que nous n’avons jamais introduites dans la ville. Malgré les doutes au début du projet, les piétons et les chauffeurs de bus ont accepté les nouvelles conditions avec enthousiasme.»

Ljubljana, la rue Slovendka est réservé à la mobilité douce et aux transports publics.

90 % de la population de la ville a approuvé les modifications de Slovenska Cesta et peut désormais en profiter comme centre d’événements culturels et plateforme d’innovation urbaine.

« Ce projet fonctionne étonnamment bien et représente la meilleure preuve que les gens sont prêts à adopter des solutions innovantes s’ils sont correctement informés et disposant de suffisamment de temps pour les expérimentateurs », remarque le maire adjoint Janez Koželj.

La rue est un tronc commun des transports publics. Plusieurs lignes permettent d’accéder aux P+R en périphérie de la ville (Rue de l’Avenir)

Sources :

Sur la rue Slovendka, les cyclistes peuvent choisir de rouler sur la chaussée ou sur le trottoir élargi.
Les clients des hôtels peuvent y accéder (voitures à droite de l’image), sans pouvoir y stationner. (Rue de l’Avenir)

Pour aller plus loin

a) Entretien professeur Janez Koželj, maire adjoint de la ville de Ljubljana avec Eurocities

b) Lire également notre page illustrée

Ljubljana, ville amie des piétons

c) Galerie de photos sur la rue Slovène et sur Ljubljana

Photos gratuites, libres de droit et en haute résolution

Également sur le site photos

Ljubljana cnetre-ville piéton. Source : Openstreet map