La Ville de Paris organisait le 4 février une votation sur la place des SUV les plus lourds encombrants et polluants dans la capitale, et notamment sur un tarif spécial de stationnement pour ces véhicules.
Toutes les infos sur cette votation.

Paris, janvier 2024 Affiche pour la votation pour ou contre le triplement du tarif stationnement des VUS-SUV (Mairie de Paris)

Mise à jour 5 février 2024

Triplement du tarif de stationnement des VUS

Dimanche 4 février, les Parisiennes et Parisiens inscrits sur les listes électorales étaient invités à voter « Pour ou contre la création d’un tarif spécifique pour le stationnement des voitures individuelles lourdes, encombrantes, polluantes ? » » dans l’un des 222 bureaux de vote déployés pour l’occasion, avant que la Ville de Paris ne prenne sa décision.
78 121 Parisiens se sont exprimés et 54,55 % d’entre eux ont voté pour la création d’un tarif spécifique.
Pour rappel, depuis dix ans, la place de la voiture individuelle a diminué à Paris du fait d’une politique volontariste de la municipalité. Dans le même temps, la taille et le poids moyens des véhicules n’ont eu de cesse d’augmenter en raison du développement exponentiel des SUV. Ces derniers, qui représentent désormais 40 % des ventes, présentent de nombreux problèmes de pollution, de sécurité et de partage équitable de l’espace public.
Après un vote au Conseil de Paris, cette réforme sera mise en œuvre au 1er septembre prochain.

Tarif VUS-SUV Paris 2024

Pour mémoire, SUV se dit VUS en français : véhicule utilitaire et sportif

Résultats de la votation

Sur les 1 374 532 personnes inscrites sur les listes électorales parisiennes, 78 121 électeurs ont pris part au scrutin.
  • Bulletin « Pour » : 42 415 votants soit 54,55% des suffrages exprimés
  • Bulletin « Contre » : 35 340 votants soit 45,45 % des suffrages exprimés
  • Nombre de bulletins blancs et nuls : 366

La Ville de Paris¹ organise le 4 février prochain une votation sur la place des SUV et 4X4 les plus lourds dans la capitale.

Le vote sera ouvert à tous les Parisiens inscrits sur les listes électorales.
Le 4 février 2024, les Parisiens et Parisiennes pourront s’exprimer à l’occasion d’une nouvelle votation. Après celle organisée sur les trottinettes en libre-service (plus de 100 000 participants en avril dernier), Paris redonne la parole à toutes les personnes inscrites sur les listes électorales.
Cette nouvelle consultation portera sur l’augmentation significative des tarifs de stationnement non résidentiel pour les SUV et 4X4 à Paris.

Comparaison entre un SUV/VUS Ford série F (le plus vendu aux États-Unis) et une berline standard. C’est le raisonnement que l’on tenait pour un enfant avec une voiture standard, les organes vitaux sont touchés. Source : Transportation Alternatives

Qu’est-ce qu’un SUV ?

Publicité pour les SUV / VUS à la télévision (Étude WWF)

SUV est le sigle anglais de « Sport utility vehicle ». C’est un type de véhicule qui combine des caractéristiques d’une voiture de tourisme avec celles d’un véhicule utilitaire, souvent caractérisé par sa taille plus grande et son poids plus important : un SUV pèse 200 kg de plus qu’un véhicule standard, mesure 25 cm plus long et 10 cm plus large.

Note de Rue de l’Avenir

En français, on dit VUS (Véhicule utilitaire et sportif) au Québec et “Tout terrain de loisir” recommandation de France France terminologie

Pourquoi une consultation sur les SUV ?

La consultation vise à répondre à plusieurs enjeux de sécurité, de partage de l’espace public et de pollution. Si depuis dix ans, la place de la voiture n’a eu de cesse de diminuer dans Paris, dans le même temps, la taille moyenne des voitures, elle, a augmenté dans la capitale.
Cela s’explique par l’explosion des ventes de SUV et 4X4 en France.
Depuis trois décennies, la taille et le poids moyens des voitures en France augmentent, prenant de plus en plus de place sur la chaussée, les trottoirs et l’espace public en général : en moins de trente ans, les voitures se sont ainsi alourdies de près de 250 kilos. Le poids moyen d’un véhicule représentait 975 kg en 1990, il est aujourd’hui de 1233 kg.
Outre leur place grandissante dans l’espace public, un SUV consomme bien plus qu’un véhicule standard et, du fait de son poids et de son processus de fabrication, est également plus polluant qu’un véhicule normal. À cet égard, il convient de rappeler que la pollution provoque 7 900 décès prématurés chaque année en moyenne en Île-de-France, selon l’OMS (chiffres 2019).
Enfin, du fait de leur taille toujours, les SUV sont aussi plus dangereux pour les piétons : en cas de collision avec un enfant, un adulte ou une personne âgée, ces accidents impliquant un SUV sont deux fois plus mortels pour les piétons qu’avec une voiture standard.
Pour un meilleur partage de l’espace public à Paris, faire baisser la pollution et réduire les accidents, la Ville consultera, le 4 février, les Parisiennes et les Parisiens sur l’augmentation des tarifs de stationnement non résidentiel des SUV et 4X4.

Le SUV, un fléau pour le climat et le porte-monnaie²

Dossier du WWF

La voiture moyenne des Français (et des Suisses) est de plus en plus grosse, coûteuse et polluante. Face à l’urgence climatique, le triomphe du SUV apparaît comme un non-sens. Ensemble, faisons le choix d’une mobilité légère.

« Si rien n’est fait pour inverser la tendance, les SUV pourraient représenter 2/3 des ventes en 2030. »
Isabelle Autissier, Présidente d’honneur du WWF France

Le boom de la démesure

SUV est l’acronyme de Sport utility vehicle, littéralement véhicule utilitaire à caractère sportif (VUS), en français. Un croisement entre 4×4 et berline, caractérisé par la carrosserie d’un tout-terrain, mais destiné à un usage tout à fait ordinaire.
Encore symbolique il y a à peine 10 ans, aujourd’hui, ce modèle encombrant est plébiscité dans le monde entier.
Dans l’hexagone, les ventes de SUV ont été multipliées par 7 en dix ans et représentent aujourd’hui près de 40 % des ventes de voitures neuves. La tendance est donc à la démesure.

Depuis 10 ans, nos voitures prennent 1 cm tous les deux ans et 10 kg par an. Nous sommes passés de 1,68 m de large en moyenne en 1996 à 1,78 m en 2016. Côté poids, en 50 ans les véhicules ont gagné 500 kilos. Et si l’on remonte encore un peu plus loin, on constate un alourdissement de plus de 62%. En 1960, nos voitures pesaient encore en moyenne 778 kg, contre plus de 1 262 kilos en 2017.

En bref, un SUV par rapport à une voiture standard, c’est 200 kg, 25 cm de long et 10 cm de large en plus ! Quels bénéfices cette tendance à l’excès nous procure-t-elle au quotidien ?

Et en Suisse

Selon la RTS, la tendance observée en se basant sur les modèles les plus vendus est la généralisation des SUV sur nos routes. Selon les données de l’association des importateurs d’automobiles auto-suisse, 51,5% des nouvelles voitures vendues en 2022 étaient un “sport utility vehicle” (VUS, véhicule utilitaire et sportif en français).

Sources :

Comparaison de l’angle mort de divers véhicules