Journée 2017: La rue passe au vert

Quand la nature s'invite dans les aménagements

34e Journée Rue de l'Avenir, vendredi 29 septembre 2017 à Villars-sur-Glâne

Le thème de la nature en ville gagne une attention croissante, tant chez les professionnels et les politiques qu’au sein de la population. Les potagers urbains qui fleurissent aujourd’hui en Suisse illustrent bien cette tendance et la demande citoyenne en augmentation. Mais entre ces îlots de verdure, l’espace-rue reste lui encore très minéral.

Les opérations visant à requalifier des rues ou à modérer la circulation se font souvent principalement dans un registre d’aménagements à caractère minéral. Et pourtant, la végétalisation de la rue peut aussi contribuer à apaiser la circulation, tout en apportant d’autres bénéfices: augmentation de la qualité de vie, augmentation de l’appropriation par les habitants, réduction des pics de chaleur en été, renforcement de la biodiversité, voire même source de nourriture pour les riverains.

Che dignyUn exemple emblématique est celui de la petite commune de Chédigny, en France, où les façades couvertes de rosiers contribuent à l’apaisement de la circulation tout en embellissant la rue.

Photo: leschateauxdelaloire.org




Dans sa Journée 2017, Rue de l’Avenir veut mettre les projecteurs sur quelques exemples de Suisse et d’ailleurs pour questionner les habitudes d’aménagement de l’espace-rue et montrer les possibilités qu’offrent les alternatives «végétales». Un arbre bien positionné ne vaut-il pas mieux que des dos d’ânes ou des chicanes? Quels obstacles y a-t-il à aménager les rues avec plus de vert? Quel rôle peuvent jouer les habitants dans la «fertilisation» de leurs rues?

Villars-sur-Glâne, commune d'agglomération dynamique

Berlin Oderbergerstrasse 13Rue de l’Avenir a choisi de s’arrêter à Villars-sur-Glâne dans l’agglomération de Fribourg, où se développe le projet-modèle «Espace (ou)vert Fribourg», soutenu par la Confédération. Cette démarche participative vise à revaloriser des espaces ouverts pour favoriser leur appropriation par la population et renforcer la biodiversité. Dans le canton de Fribourg, la commune de Villars-sur-Glâne fait en outre figure de pionnière, puisqu’elle est l’une des premières à avoir concrétisé une planification d’ensemble de la modération de la circulation et s’être dotée d’une conception directrice des espaces publics. La visite permettra de découvrir plusieurs réalisations, des nouveaux espaces publics (quartiers de la gare et de Nuithonie) à la «Dort-verte», itinéraire structurant de mobilité douce traversant le parc de Cormanon.