Stratégies de communication et de sensibilisation

Les stratégies de communication et de sensibilisation sur la thématique des aînés dans l’espace public peuvent concerner différents acteurs :

  • les aînés encore en bonne santé, qui doivent être rendus attentives aux futurs problèmes de déplacements, ainsi que les proches aidants, qui accompagnent les aînés dans leurs déplacements.
  • les autres usagers de l’espace public (automobilistes, cyclistes, piétons, etc.), qui doivent être sensibilisés aux difficultés des personnes âgées.
  • les autorités administratives et politiques et les professionnels des milieux de l’aménagement urbain, des transports publics, de la circulation routière, etc., qui peuvent décider et planifier des aménagements répondant aux besoins des aînés.

Les outils de communication et de sensibilisation sont multiples et permettent de compléter et d’alimenter les mesures d’aménagement. Une liste non exhaustive de démarches effectuées ces dernières années est présentée ci-dessous. Elles sont regroupées en trois grandes catégories : les politiques et stratégies globales, les diagnostics de la qualité de l’espace, ainsi que les formations et recommandations.

Politiques et stratégies globales

Certaines stratégies de communication sont mises sur pied à grande échelle, c’est par exemple le cas du réseau mondial OMS des villes et des communautés amies des aînés. Ce réseau permet aux villes et communautés qui s’engagent pour créer un environnement urbain permettant une bonne qualité de vie pour les personnes âgées d’échanger leurs expériences en termes d’engagement pour les aînés et de recevoir des informations et des orientations techniques. En Suisse, le réseau a été fondé en 2012 et compte actuellement une vingtaine de villes ou communes membres.

Pour en savoir plus :

Certaines initiatives viennent également du privé ou du milieu de la recherche, tel que le Senior Living Lab, qui est un laboratoire dédié aux questions de qualité de vie et de bien-être des seniors et de leurs proches aidants en Suisse romande. Ce laboratoire d’idées permet de mettre en commun les connaissances des scientifiques, des politiciens, des professionnels et des aînés, afin de trouver des solutions ensemble pour les problématiques concernant les aînés. www.seniorlivinglab.ch

Une recherche du Programme National de Recherche 54 « Développement soutenable de l’environnement bâti » a également permis de créer un instrument de support à la décision pour les questions d’aménagement de l’espace urbain pour les aînés. Urbaging est destiné aux acteurs qui s’occupent de gestion du territoire et permet de tester et d’optimiser un projet au niveau de la gestion (gouvernance, participation, transversalité), du contexte (accessibilité, connectivité, intensité) et de la qualité de l’espace (convivialité, flexibilité, sécurité, confort). http://www.urbaging.ch/fr/

Diagnostic de la qualité de l’espace public

L’outil du diagnostic permet par exemple de se balader dans un quartier avec ses usagers pour en recenser les lacunes et les points forts ou de questionner les aînés sur leurs pratiques et leur point de vue.

Diagnostic sécurité aînés

Une des premières démarches de ce type était le diagnostic sécurité aînés de l’ATE. Ce questionnaire, qui a été effectué dans plusieurs quartiers sensibles à Genève, recense tous ce qui est essentiel au bien vivre dans son quartier. Pas plus difficile à remplir qu’une liste de courses, un aide-mémoire permet d’évaluer les besoins des aînés, ainsi que les aménagements et commodités pour se déplacer en toute sécurité dans le quartier. Il est effectué par des personnes relais (professionnels de la santé, familles, bénévoles, etc.) qui accompagnent les personnes âgées avec le questionnaire à l’extérieur de leur domicile. Les réponses récoltées permettent de mettre en évidence les lieux qui nécessitent des interventions et constituent une base de travail pour les services concernés (urbanisme, voirie, mobilité, etc.).

Pour consulter les différents diagnostics sécurité aînés effectués par l’ATE : www.ate-fr.ch

Diagnostic sécurité aînés (pdf de 44 Mo) du quartier de St Jean réalisé par l'ATE pour la Ville de Genève

Promenade d’observation à Serrières

La Ville de Neuchâtel et Mobilité piétonne ont organisé en 2016 une « promenade d’observation » dans le quartier de Serrières, qui a été suivie quelque mois plus tard d’une séance de présentation et de discussion des résultats. Une quarantaine d’aînés ont participé à la démarche, qui a permis de mettre en avant les lacunes du quartier du point de vue des conditions de marche. Cette expérience pilote, qui devrait être étendue à d’autres quartiers, permettra d’investir environ 200 000 CHF en sièges, mains courantes et autres aménagements.

Quartiers solidaires dans le Canton de Vaud

Dans le Canton de Vaud, les « quartiers et villages solidaires » de Pro Senectute et de la Fondation Leenards effectuent également des promenades diagnostiques avec l’administration communale pour analyser et améliorer les aménagements urbains d’une commune, en plus de l’accompagnement de nombreux autres projets communautaires.

En effet, cette méthodologie, mise en place progressivement depuis 2002 dans de nombreuses communes et villages du Canton de Vaud, permet d’encourager les habitants à influer sur leur propre environnement, en organisant eux-mêmes des projets selon leurs besoins, ressources et envies, et ce dans plusieurs domaines. L'originalité du travail social communautaire repose sur le fait que les habitants retraités sont invités à améliorer leur quotidien, en réalisant des projets qui leur tiennent à cœur. En découvrant la possibilité d'agir sur son environnement et sur sa propre existence, la personne âgée se trouve valorisée; elle se sent utile et consolide ses liens sociaux. Elle peut ainsi vivre plus longtemps à domicile et dans des conditions plus favorables. Tant les aînés des quartiers que la population environnante profitent des bienfaits de cette méthode et contribuent à sa mise en pratique. Les déplacements et la mobilité font ainsi l’objet de plusieurs projets développés par les aînés dans ce cadre : déplacement d’un arrêt de bus, organisation de promenades découvertes, création d’un espace de rencontre, etc.

Le site internet des quartiers solidaires : https://www.quartiers-solidaires.ch

Formations et recommandations

En Suisse romande, l’offre de cours destinés aux aînés pour faciliter leurs déplacements à pied, en transports publics ou à vélo électrique est vaste. Ces offres permettent aux aînés d’avoir confiance en eux lorsqu’ils se déplacent, d’apprendre à utiliser les transports publics et les applications pour smartphone qui s’y rapportent, ou encore à favoriser l’activité physique. Les principales offres actuelles sont les suivantes :

Ateliers « Marcher au quotidien 60 + » de Mobilité piétonne : prendre confiance lors de ses trajets à pied (https://mobilitepietonne.ch/nos-themes/a-pied/marcher-sans-limite-dage/)

« Pas de retraite pour ma santé » (Canton de Vaud) : promotion du mouvement au travers de rencontres actives (http://www.ca-marche.ch/projet/pas-de-retraite-pour-ma-sante/)

« Être et rester mobile » : apprendre à utiliser les transports publics (distributeurs à billets, prise de connaissance des dangers, combinaison des différents moyens de transport, etc.) (www.etremobile.ch)

« Cours CFF pour consulter l’horaire et acheter des billets en ligne » : Pro Senectute apprend à utiliser son ordinateur ou son smartphone pour les questions de transports publics (https://www.prosenectute.ch/fr/prestations/loisirs/formation/cff.html)

« Cours déambulateur » : apprendre à se déplacer de manière sûre et indépendante avec son déambulateur (www.cours-rollator.ch)

Des guides et recommandations permettent également de donner des conseils aux aînés ou aux autres usagers de l’espace public, ainsi qu’aux professionnels. Quelques références :

Les recommandations de mobilité piétonne "marcher sans limite d’âge" donnent par exemple des conseils simples et clairs aux personnes âgées et aux conducteurs et conductrices. (https://mobilitepietonne.ch/nos-themes/a-pied/marcher-sans-limite-dage/)

L’ouvrage « Un espace public pour tous - Guide pour une planification cohérente » d’Equiterre, destiné aux collectivités publiques et aux professionnels de l’aménagement urbain, propose des fiches techniques thématiques pour comprendre les obstacles aux déplacements piétons des personnes à mobilité réduite, ainsi que des pistes pour les éliminer et ne plus en créer, notamment au travers de nombreux exemples. (http://www.mobilitepourtous.ch/spip.php?rubrique15)

La Fiche du Cerema « Mieux accueillir les piétons âgés, recommandations d’aménagement » décrit les aménagements facilitateurs pour les aînés. (http://www.cerema.fr/fiche-pratique-a-telecharger-mieux-accueillir-les-a1744.html)