Zones de rencontre

La «zone de rencontre» (20 km/h, priorité des piétons) a été introduite dans la législation suisse en 2002. Elle y a remplacé la «rue résidentielle», permettant de créer de telles zones dans des secteurs centraux et non plus seulement dans des rues de quartier. Née de l’intérêt suscité par l’expérience pilote de Burgdorf/Berthoud (BE).
Ces dernières années de nombreuses zones ont été réalisées. Au départ, la plupart étaient petites, aujourd’hui des quartiers sont mis en zone de rencontre. D’abord dans les vieilles-villes, puis en ville Berne, dans des quartiers résidentielles sous le nom de zone de rencontre étendue.
L’expérience suisse a fait école en Belgique, en France, au Luxembourg, en Autriche et au Québec sous le nom de « rues partagées ». L’Allemagne a lancé un projet pilote à Berlin.

Contenu du dossier zone de rencontre

  1. Zones de rencontre à la demande
  2. Zones de rencontre étendue
  3. Zones de rencontre à accès restreint
    1. exemples à Bâle, Genève et Crans-Montana
  4. Zone de rencontre pour le jeu

Zones et rues à priorité piétonne

et également notre dossier (état 2018):

Les zones de rencontre

  1. Historique
  2. Bases légales
  3. Exemples en Suisse