Valence va expérimenter des « superîlots » temporaires pour faciliter le retour dans l’espace public après le confinement

 

Image de synthèse du futur superiîlot provisoire de Valence, avec le carrefour récupéré pour les piétons et le séjour

 

La mairie de Valence utilisera un outil atypique dans les villes mais qui commence à se répandre, les superîlots ou « supermanzanas », la piétonisation de grands espaces à certains carrefours pour augmenter l’espace public et améliorer la qualité de vie des habitants, en permettant la pratique d’activités de plein air et de lieux de loisirs. Le conseil, par l’intermédiaire du service d’urbanisme dirigée par Sandra Gómez, a proposé de les utiliser « temporairement » et de les mettre en œuvre « d’urgence » pour faciliter le retour dans les rues après le confinement.

C’est ce qu’a expliqué le maire de la région, M. Gomez, en précisant que sa région travaille sur un plan de récupération de l’espace public « pour s’adapter aux besoins des citoyens dans le scénario actuel créé par le coronavirus. L’objectif est de promouvoir des déplacements à pied sûrs, ainsi que de faciliter les activités de plein air autorisées, telles que les sports, avec une distance sociale suffisante. Il a ainsi précisé que l’objectif est de « préparer la ville aux différents scénarios qui suivront le déconfinement ».

Superîlot provisoire de Valence : AVANT 3/4 de l’espace était dédié aux voitures, surface en noir, APRES ¾ est dédié aux piétons et au séjour, surfaces grises ou blanches 

Éviter la réticence à utiliser les transports publics

 » Pour éviter qu’elle ne se traduise par une augmentation de l’utilisation des véhicules privés », M. Gómez a annoncé « la création d’axes piétonniers par des actions flexibles de planification urbaine qui permettent aux citoyens de se déplacer à pied avec suffisamment de sécurité, et d’éviter l’utilisation de véhicules privés« . Il a précisé que « des actions d’urgence provisoires seront menées afin de libérer ces espaces à temps ».

Les villes ont déjà eu à relever le défi de la reconquête de l’espace public et de la réduction de la pollution depuis un certain temps, mais la pandémie actuelle nous montre que nous ne pouvons pas attendre pour assurer la sécurité et la qualité de vie des habitants », a-t-il déclaré. Pour cette raison, il a assuré que « des actions urgentes seront menées, dont certaines seront temporaires et d’autres pourront être définitives » a-t-il déclare à valenciaplaza.

 

 

Sources et extraits : valenciaplaza, eldiaro.es, levanteemv.com et la ville de Valence

Récupération d’espace public

La Ville de Valence veut faciliter la distanciation sociale pour les piétons

Plus de place pour la mobilité douce à Valence, suite au déconfinement
image de synthèse