Barcelone

La Ribera

(page mise à jour mai 2020)

Barcelone est très accueillante pour les cyclistes et les piétons. En effet, 47.5% des déplacements internes se font à pied ou à vélo, 34% en transports publics et seulement 18% avec un véhicule motorisé privé. Revers de la médaille, la circulation motorisée est très forte sur les axes principaux, où elle est concentrée, les traversées peuvent être compliquées.

Pour l’aire métropolitaine, les parts modales sont (chiffres 2018 Deloitte City Mobility Index)  : piétons 42%, cyclistes 2%, transports publics 27% et voiture privée 29%.

Séance de rattrapage : pour celles et ceux qui ne connaissent pas Barcelone, le site de photos Flickr publie près de 200’000 images de la capitale de la Catalogne !

Accélération du plan de mobilité pour la sortie confinement

La Maire de Barcelone, Ada Colau va profiter du déconfinement de Barcelone suite à la crise du coronavirus pour activer un nouveau plan de mobilité qui réduira la place de circulation automobile et augmentera celles piétons, cycliste et bus.

Pour en savoir plus…

Quartiers (presque) sans voitures

A. Première génération dès 2003

Les quartiers (presque)sans voitures de première génération sont étonnamment nombreux : le Barrio Grâcia, le Barrio Gotico,  le Barrio Chino, El Raval, La Ribera, El Poblenou… Les trois derniers sont axés sur des « ramblas », comme ci-dessous celle d’El Raval.

 Rambla d’El Raval 

Pour en savoir plus

B. Deuxième génération dès 2016 : les superîlots

La nouvelle génération avec les « superîlots » est audacieuse et passionnante, qui rend les quartiers, presque sans voiture, aux habitants.

Pour en savoir plus

A terme les superîlots seront contigus et séparés une voie de circulation

Vers la ville à 30

L’adjointe au maire chargée de la mobilité, Janet Sanz, a indiqué, à la Ramon Cataluna du 24 février 2020,  que  » le décret à partir duquel la limite de vitesse sera fixée à 30 kilomètres à l’heure sur toutes les routes du réseau secondaire de la ville », y comprises 2 fois 2 voies entrera en vigueur le 1er mars 2020. L’objectif du gouvernement municipal est d’ajouter 212 kilomètres de rues 30 au cours des deux prochaines années, en augmentant le pourcentage de routes de la ville avec cette limitation de vitesse à 75%, dans des actions qui se poursuivront en 2021 dans les rues du réseau principal de la ville.

En effet, diverses mesures ont été prises pour habituer l’automobiliste au changement de régime de vitesse également sur les axes principaux structurants. Dix rues seront fermées à la circulation dès fin février 2020 les samedis après-midi e et dimanches matin libérant 210 000 mètres carrés et enlevant 100 000 voitures des rues. Les commerçants se sont indignés.

Mobilité douce

Photos d’ambiance des déplacements à pied ou à vélo à Barcelone

près de 10’000 photos de cyclistes à Barcelone (site Flickr)

Non, ce n’est pas Copenhague…

Diaporama de 56 diapositives : A pied à Barcelone

Diaporama de 52 diapositives : à vélo à Barcelone

Barcelone comporte plusieurs lieux très attractifs pour les piétons, moins souvent pour les cyclistes. Le nombre de piétons étant tellement important qu’il est souvent impossible de rouler à vélo, sauf sur le bord de mer (Barceloneta):

La Rambla du centre-ville, la plage et le bord de mer, la Rambla del Mar, les allées ou les ramblas dans les quartiers, l’avenue Diagonal

Pour en savoir plus

S’asseoir dans l’espace public…à Barcelone

Alors que plusieurs métropoles diminuent, voire suppriment les bancs, Barcelone au contraire met de nombreux bancs et chaises à disposition du public, notamment pour les personnes âgées, mais pas seulement.

Barceloneta, la plage de Barcelone

Pour en savoir plus

Zone environnementale

Barcelone – dont les taux de pollution dépassent les normes européennes – a introduit la plus grande zone environnementale d’Europe, elle couvre 95 km2 et comprend le Grand Barcelone et quelques communes avoisinantes .

Depuis 2020, l’accès à Barcelone est interdit en permanence aux voitures essence ne respectant pas au moins Euro 3 (avant 2001) et aux Diesel d’avant Euro 4 (avant 2006).

Lors des pics de pollution, les interdictions pourraient être étendues à certaines catégories de vignette. Le montant de l’amende est de 100 €. Source Moniteur automobile de décembre 2019