Aménagements cyclables Covid-19 dans le canton de Vaud

Plat de Dezaley
Source : Pro Velo Lausanne

Selon les projections de l’Observatoire de la mobilité, jusqu’à 10% des utilisateurs habituels des transports publics pourraient se tourner vers la voiture lorsque toutes les activités auront repris (travail, formations, etc.), générant une saturation du réseau routier, de la pollution et du bruit.

En parallèle, la pratique du vélo a fortement augmenté durant le confinement. Une étude de l’Institut de planification du trafic et des systèmes de transport de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich montre que, durant la pandémie, les kilomètres parcourus par les cyclistes suisses ont presque triplé par rapport à l’automne 2019. Cette tendance risque de se renforcer chez les usagers durant les prochaines étapes de déconfinement, qui pourraient chercher à éviter les transports publics et les contacts. D’autant plus que de nombreux Vaudois et Vaudoises se sont équipées d’un vélo ou d’un vélo électrique et sont prêts à faire leur trajet domicile-travail avec ce moyen de transport rapide et écologique.

Ces nouvelles habitudes conduisent le Canton à mettre en place des mesures inédites et nécessaires afin d’accompagner au mieux la reprise des déplacements pendulaires et la cohabitation entre les vélos et la voiture au fil des étapes de déconfinement.

De fait, le Canton créera durant l’été 100 kilomètres d’aménagements cyclables provisoires sur les routes hors traversée de localité, qui sont de sa compétence. Les tronçons identifiés sont proches des agglomérations ou reliés aux centres régionaux. Leur largeur suffisante permet le marquage de bandes cyclables, tout en garantissant les déplacements et la sécurité de l’ensemble des modes de transport.

Tronçons identifiés pouvant potentiellement faire l’objet de marquages de bandes cyclables

  • 100 kilomètres de tronçons de routes cantonales seront aménagés ces prochaines semaines avec des bandes cyclables provisoires de 1.5 mètre, dans les deux sens, aux abords des agglomérations et des centres, dans toutes les régions du canton.
  • Ces aménagements provisoires viendront s’ajouter aux 60 kilomètres de tronçons déjà aménagés ces dernières années et à une dizaine de kilomètres de tronçons en travaux dans le cadre de projets d’infrastructures en cours.
  • Au total, près de 160 kilomètres de routes cantonales aménagées pour les vélos ces prochains mois.

Fiches illustratives de mesures rapidement réalisables

Recueil de 10 fiches illustratives de mesures rapidement réalisables dans les communes

Appel aux projets communaux

Afin de garantir la continuité et la sécurité des aménagements, les tronçons en localité – de compétence communale – doivent également être aménagés.

Le Canton lance ainsi un appel aux communes vaudoises afin qu’elles priorisent la réalisation de projets favorisant les déplacements à vélo et mettent en œuvre des mesures provisoires renforçant l’attractivité des réseaux de mobilité cyclables, comme par exemple :

  • Le marquage de bandes cyclables;
  • L’affectation d’une voie de circulation individuelle motorisée ou de places de stationnement aux cycles;
  • L’autorisation de circulation des vélos dans les couloirs de bus;
  • Le jalonnement d’itinéraires locaux;
  • L’aménagement de parkings à vélos.

Pour soutenir ces réalisations, le Canton met à disposition des communes des fiches illustratives présentant des aménagements simples et rapides à mettre en oeuvre afin d’améliorer les conditions de déplacement à vélo.

 

Extrait d’une fiche

A télécharger Vaud Fiches aménagements cyclables communes

Mise à jour 1er décembre 2020

Les aménagements cyclables seront pérennisés

L’élan pour le vélo pendant la crise sanitaire ne doit pas retomber. Le Conseil d’Etat a choisi de pérenniser les 100 kilomètres de bandes cyclables aménagées provisoirement en juin nous indique le Courrier du 1er décembre 2020.

L’objectif est notamment d’éviter un report des transports publics vers la voiture lorsque toutes les activités auront repris. Ce report pourrait toucher 10% des pendulaires, selon les projections de l’Observatoire de la mobilité. «Dans les agglomérations, plus de la moitié des déplacements en voiture ne représentent que trois à quatre kilomètres, le potentiel de report sur la mobilité douce est donc important», poursuit Federico Molina, chef de la division planification à la direction générale de la mobilité et des routes.

L’ATE appelle à accélérer le mouvement nous dit le Courrier.

Extrait des « Fiches d’aménagements cyclables à destination des communes »

Point presse du Conseil d’État le 25 novembre 2020  – les aménagements cyclables seront pérennisés

Le Conseil d’Etat a répondu à trois interventions parlementaires concernant la promotion de la pratique du vélo dans le nouveau contexte sanitaire. Le souhait du Conseil d’Etat, réaffirmé avec l’adoption de son Plan climat, est de favoriser une mobilité durable sur le long terme, qui réponde aux besoins des Vaudoises et des Vaudois tout en préservant l’environnement. Le Canton dispose d’une stratégie de promotion du vélo qui date de 2010; le DIRH a lancé son actualisation avec l’intention d’accélérer la réalisation d’aménagements cyclables.

Depuis l’été dernier, le Conseil d’Etat a fait aménager des bandes cyclables provisoires sur une centaine de kilomètres de routes de compétence cantonale, proches des agglomérations ou reliées aux centres régionaux. Ces aménagements seront pérennisés au gré des interventions futures sur ces tronçons. Le Conseil d’Etat a également encouragé les communes à équiper leurs routes d’aménagements pour les vélos. En outre, quelque 900 panneaux directionnels signalant aux cyclistes pendulaires les meilleurs itinéraires sont en cours de pose dans l’agglomération Lausanne-Morges.

Réaction de l’ATE Vaud

La pérennisation des aménagements cyclables est saluée par l’ATE Vaud. «En un mois, le canton a réalisé l’équivalent de ce qui avait été fait en 15 ans», remarque son président David Raedler, qui estime que le vélo était «le grand oublié» de la route jusqu’à ce printemps. La réalisation des travaux juste avant l’arrivée de l’été tombait à pic: «Les utilisateurs constatent qu’ils gagnent du temps et qu’ils ont du plaisir à vélo. Ils ont tendance à continuer pendant l’hiver», note le président de l’ATE Vaud.  L’association appelle le canton à développer les tracés avec la même intensité que cet été relate le Courrier du 30 novembre 2020.

Genève et Vevey

Les aménagements de mobilité douce également pérennisés à Genève et Vevey

Source et extraits :Le Courrier État de Vaud

Pour aller plus loin