Le contexte helvétique actuel est favorable au développement de la mobilité active / mobilité douce, particulièrement du vélo. Mais quid des autres usagers ? La cohabitation est une question complexe qui ne se résout pas à coup de « y’aka » et ce bulletin esquisse quelques pistes. À l’image du Code de la Rue belge, qui intègre le principe de l’obligation de prudence du plus fort vis-à-vis du plus faible. Prendre en compte les spécificités des différents modes et usagers et y répondre au mieux. Enfin, réduire les différentiels de vitesse sur la chaussée en abaissant la vitesse de circulation pour éviter le report sur le trottoir de tout ce qui n’a rien à y faire !
Année: 2020 24,08 Ko
L’abaissement de la vitesse occupe désormais une place à part entière parmi les mesures à la source à privilégier dans la lutte contre le bruit routier. Limiter la vitesse à 30 km/h est qualifié de mesure « simple, très efficace et bon marché », même sur les axes principaux. La jurisprudence récente et la prise de conscience grandissante de l’impact du bruit routier sur la santé jouent un rôle de levier important. Aujourd’hui tous les outils sont là. Tour d’horizon de la situation
Année: 2020 24,08 Ko
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. ...
  9. 63