Le Pays de Galles2021-05-06T09:57:05+02:00

Le Pays de Galles en route vers le 30 km/h généralisé dans les agglomérations

Alors que le Parlement des Pays-Bas demande au gouvernement de mettre en place le 30 km/h généralisé, que l’Espagne annonce qu’elle va le décider avant la fin 2020 il nous a semblé intéressant de voir comment un petit pays, le Pays de Galles membre du Royaume Uni,  réfléchi à la marche à suivre pour arriver au 30 km/h généralisé et comment régler les exceptions.

Ci-après un extrait traduit du résumé du rapport du groupe de travail Welsh 20 mph / 30 km/h gallois.

Il est prouvé que les limites de 20 miles par heure / 30 km/h entraînent une augmentation de la marche et du cyclisme, ce qui est fortement soutenu par la législation et la politique au Pays de Galles, et ces limites pourraient augmenter avec le temps.
Les changements dans la qualité de l’air devraient être négligeables ou montrer une légère amélioration, et les vitesses plus lentes devraient entraîner une diminution des niveaux de bruit. L’impact sur les temps de trajet devrait être faible.
Bien qu’il ait été possible d’introduire des limites de 30 km/h depuis de nombreuses années, seul 1% environ du réseau routier urbain au Pays de Galles y est actuellement soumis, même si la plupart des rues ne desservent que des zones résidentielles. En fixant la limite par défaut à 30 km/h, les autorités locales n’auront plus à l’avenir qu’à identifier les tronçons de route beaucoup moins nombreux où une vitesse plus élevée est justifiée. Cela permettra d’étendre rapidement et considérablement les limites de 30 km/h de manière très rentable.

 

Porte du secteur à 50 km/h avant un secteur urbanisé

Les ministres gallois ont le pouvoir de modifier la législation primaire afin d’introduire une limite de vitesse nationale par défaut de 30 km/h sur les rues à circulation limitée, qui sont définies comme des rues avec des lampadaires au moins tous les 200 mètres. Cela doit être fait par
le Senedd adoptant une législation subordonnée, ce qui est une procédure relativement simple. Une législation similaire sera nécessaire pour modifier les règles de signature afin que les petits panneaux répétitifs réguliers puissent être utilisés lorsque la limite est de 30 miles par heure.
Certains documents de politique et d’orientation devront être modifiés par le gouvernement gallois, notamment les orientations données aux autorités locales sur la fixation des limites de vitesse locales. Le code de la route devra également être modifié, ce qui nécessitera
la coopération du ministère des transports.

Identification des exceptions

L’identification des exceptions – les rues à accès restreint qui ne devrait pas être soumis à une limitation de vitesse de 20 mph sera de la responsabilité des autorités locales et du gouvernement gallois pour les grandes rues. Lorsqu’ils envisagent des exceptions, ils doivent tenir compte des fonctions de chaque tronçon de route ou de rue, à la fois comme couloir pour tous les types de mouvement et comme un lieu de vie et d’accès aux équipements locaux pour la population locale. Transport for Wales a commencé à développer un outil SIG pour aider les autorités dans cette tâche, ce qui permettra de parvenir à une approche cohérente pour faire des exceptions aux limites de 30 km/h dans tout le Ppays de Galles.
Les autorités locales doivent prendre des ordonnances de régulation du trafic pour modifier les limites de vitesse, y compris pour les exceptions à la limite urbaine par défaut de 20 miles par heure. La simplification de ce processus aidera les autorités locales à apporter des modifications importantes aux limites de vitesse et à réduire les coûts.
Il est important que la police et GoSafe s’engagent à faire respecter les limitations de vitesse de 30 km/h afin que le comportement des conducteurs puisse commencer à être modifié. Pour ce faire, ils devront modifier leurs politiques et leurs opérations actuelles, qui visaient auparavant à faire respecter les limitations de vitesse dans les endroits où le nombre de de tués et blessés graves  était élevé.

À l’avenir, la nécessité d’un contrôle proactif devrait être réduite lorsque tous les nouvelles voitures sont équipées de l’assistance à la vitesse intelligente (ISA).

Une des rares zones 30 dans de la ville galloise de Bangor

Mode d’emploi pour un pays à 30

Les panneaux de signalisation devront être modifiés pour permettre l’application des nouvelles limites et des panneaux spéciaux seront nécessaires à la frontière avec l’Angleterre.
Étant donné que la plupart des rues des agglomérations seront à l’avenir soumises à une limite de 30 km/h, il ne sera pas possible de les modifier toutes pour qu’elles soient applicables d’elles-mêmes.

  • Certaines mesures physiques visant à réduire les vitesses seront toujours nécessaires, mais elles devront être ciblées sur les endroits où la vitesse et le danger de la route sont les plus élevés.
  • Des techniques peu coûteuses qui modifient la perception de la route par les conducteurs devraient également être utilisées en premier lieu, de préférence à des interventions plus coûteuses. Les collectivités locales ont également un rôle à jouer dans la conception et la mise en œuvre de ces changements et doivent être soutenues par un financement spécifique.
  • La réduction des vitesses de circulation dans les zones urbaines devrait être considéré comme un projet majeur de changement de comportement.
  • Cela nécessitera une stratégie de communication et de marketing sophistiquée basée sur la construction de l’acceptabilité sociale pour l’accélération dans les zones résidentielles, et soutenu avec une application rigoureuse dans les premières étapes.
  • Certains documents de politique et d’orientation devront être modifiés par le gouvernement gallois, notamment les orientations données aux autorités locales sur la fixation des limites de vitesse locales. Le code de la route devra également être modifié, ce qui nécessitera
    la coopération du Ministère (britannique) des transports.

Calendrier

  • Juillet 2020 Senedd (le Parlement) a débattu et accepté le rapport et soutient le projet du gouvernement gallois de limiter la vitesse sur les rues à 20 miles par heure (30 km/h).
  • 2021 – 2022 consultation des collectivités et mise en place des instruments légaux
  • Avril 2023  entrée en vigueur de la limite nationale du 20mph / 30 km/h.

Pour aller plus loin

Rapport final du groupe de travail Welsh 20mph (en anglais)

Voir nos pages sur ce site :

Source : 20’s plenty for us

Aller en haut