Cohabitation piétons cyclistes

Certains aménagements (trottoirs, passerelles, places) accueillent en même temps les piétons et cyclistes. Ces deux types d’usagers ont des besoins distincts, auquel l’espace doit impérativement répondre pour éviter les conflits, voire les accidents. Ceci est précisé dans les bases légales suivantes :

Position de Rue de l’Avenir :

La priorité doit, aux yeux de l’association Rue de l’Avenir, être clairement donnée à la modération de la circulation et à la réduction des vitesses. Sur les trottoirs ou dans d’autres espaces étroits, il convient de prévoir des aménagements séparés pour les cycles et les piétons.

Les conditions à remplir de manière cumulative qui justifient la mixité sur les trottoirs sont :

  • la pratique du vélo sur la chaussée est très dangereuse
  • le trottoir est peu fréquenté
  • les vélomoteurs sont exclus et l’aménagement se situe hors localité
  • Ou lorsqu’il s’agit d’un accès à une école qui nécessite d’être sécurité pour les jeunes cyclistes (art. 65 OSR).