Archives des bulletins

Retour

RdA 3/2018: Pour que ça compte

Les chiffres sur les modes actifs sont un argument indispensable pour améliorer la qualité des réseaux piétons et cyclistes. Pour n’importe quelle question de capacité routière, on se réfère aux charges de trafic comme indicateur de base pour juger d’une situation. De tels données sont rarement disponibles pour la marche et le vélo. La journée d’étude de Mobilité piétonne Suisse le 12 juin 2018 à Bienne faisait le points des défis actuels en matière de données quantitatives et qualitatives.

RdA 3/2018: Pour que ça compte

Sommaire

- De nouvelles têtes au sein du comité
- Pourquoi compter les piétons et les vélos?
- Bien définir les buts pour identifier les moyens
- A Zurich, compter les piétons, c’est évident
- Compter les piétons: un art en soi
- La Ville de Neuchâtel met en ligne des visualisations de ses comptages
- Trois questions à Daniel Sauter

S'abonner