Prix Rue de l'Avenir 2014

Sion Grand Pont

Prix Rue de l'Avenir 2014

Cohabitation des usagers dans la zone de rencontre du Grand-Pont.

Introduction

Il y a 12 - 15 ans les Sédunois désertaient leur ville pour aller à Sierre et Martigny – considérées comme plus attractives – ou dans des centres commerciaux extérieurs.

Le grand succès de la requalification du centre-ville autour de la zone de rencontre a eu l’effet inverse, les visiteurs – et les habitants – sont revenus.

Délégations étrangères

Aujourd'hui des délégations suisses et étrangères – Ville de Genève, étudiants de l’EPFL, Vénétie ou St Étienne (Rhône-Alpes) – viennent voir le «miracle sédunois»: un centre ville revitalisé à la satisfaction des habitants, des commerçants et des visiteurs, dans le principe de la cohabitation des usagers. Les piétons prioritaires partagent l’espace public avec les cyclistes et les automobilistes.

Les délégations italiennes et françaises ont été impressionnées par le respect des piétons de la part des automobilistes et de la limitation de vitesse dans les zones de rencontre sédunoises.

Ce choix de requalifier son centre ville autour de la zone de rencontre et de la cohabitation des usagers n’a pas laissé Rue de l’Avenir insensible – elle a, en effet, organisé avec succès sa journée annuelle en 2009 à Sion.

Le gain en qualité de vie est indéniable. La diminution du transit et des vitesses a contribué à pacifier le centre.

Situations avant - après

Après quatre années de procédures, le Tribunal fédéral rejette les recours de certains commerçants qui s'opposaient à la suppression de 70 places de stationnement. La nouvelle place du Midi, inaugurée en 2013, connait immédiatement un succès considérable, les clients affluent sur la place, les terrasses se multiplient. Le transit est supprimé, la circulation passe de 12'000 véhicules/jours à 4'000 aujourd'hui.

Devant le succès de la place du Midi, les commerçants des rues des Remparts et des Vergers – aujourd'hui "espace Remparts" – déposent une pétition pour demander que leur zone fasse partie de la zone de rencontre du centre-ville. A nouveau succès public, le cadre de vie est le grand vainqueur… avec les commerçants. La zone a depuis été étendue à la rue de la Dent Blanche et à la 2e partie de la rue des Vergers.

La transformation de la zone 30 de la rue du Grand-Pont – lieu prestigieux de la capitale valaisanne – en zone de rencontre. Avant: trottoir étroit encombré par les terrasses et candélabres, aujourd'hui la totalité de l'espace est à disposition des piétons, sans interdire la circulation. Quelques places de stationnement courte durée subsistent.

Transformation de la zone 30 de la rue de Lausanne en zone de rencontre. L'espace public est transformé, le gain pour les piétons, les terrasses et les bancs publics est énorme. Une seule place de stationnement subsiste.

La requalification de l’espace urbain ne s’est pas arrêtée au centre-ville, Rue de l’Avenir relève la transformation du parvis de la gare en zone de rencontre ou l’écomobilité prime (piétons, cyclistes, vélos en libre circulation, autopartage, transports publics et taxis). La gare routière des cars postaux – la plus grande des Alpes – est devenu le lieu de rendez-vous des randonneurs.

En 2014, la transformation de la rue du Chanoine Berchtold en zone de rencontre, devant un centre scolaire, montre la volonté de la Ville de continuer le processus de requalification de l’espace urbain.

On notera aussi, la place piétonne des Tanneries, rénovée, le long de la Sionne.

La Ville de Sion prévoit de mettre au budget 1 million de francs par année pour requalifier des rues et/ou des espaces publics.

Mobilité scolaire

La mise en place de plans de déplacements scolaires avec l’un des membres partenaires de Rue de l’Avenir, l’ATE, dans le quartier de Champsec, à Bramois et Uvrier va dans la même direction.

Ci-contre dessins d'élèves de l'école de Champsec sur le thème "chemin de l'école".

Ancien contenu de la colonne de droite ci-dessous (à trier)

Bulletin 4/2009 vignette

Bulletin 4/2009 Sion et le Valais, un dynamisme exemplaire

Journée Rue de l'Avenir 2009 à Sion

avec 4 galeries de photos

Sion Grand-Pont

  • Place du Midi
  • Espace Remparts
  • Rue du Grand-Pont
  • Rue de Lausanne

La ville partagée, pour une mobilité adaptée à tous, l'exemple de Sion
Présentation de Nathalie Luyet, ancienne architecte de ville, de Sion (2010)

Prix Wakker 2013

Sion, le jour de sa résurrection (philosophie du projet) 2008

Zones de rencontre à Sion. Présentation de 39 diapositives

Sion, le marché du centre-ville

Marché de la Vieille-Ville de Sion:
Galerie de photos (39)

Prix RdA 2014 Sion

Prix Rue de l'Avenir 2014 - revue de presse (6 pages)

Place du Midi 1900, 1990 et 2004 

Évolution historique en 1900 et 2004 (12 pages)

D'un projet controversé...à une place animée (2 pages)

Améliorer le cadre de vie des citoyens, d'un point de vue sociétal et urbanistique, passe nécessairement par la reformulation des espaces publics, ces terrains au cœur de la ville dont tout le monde est un peu propriétaire. Or puisque, dans le périmètre urbain, la densité de population augmente, les espaces publics ont de plus en plus d'importance. En aménageant ces places selon les besoins de la population, la Ville remplit son rôle de polis. (...) Il faut des espaces pour tout le monde. Pour viser juste, il faut être à l'écoute du citoyen, lui qui connaît sa ville dans les moindres détails.

Extrait d'une interview de Nathalie Luyet, ancienne architecte de ville, de Sion. Le Temps 3 mai 2008

Diverses interventions avec l'ATE 

 CommunicaSion

CommunicaSion

plan de mobilité scolaire (ATE)

plan des déplacements scolaires (Sion)

Plan du chemin de l'école de Champsec

Rapport sur le petit plan piéton pour les écoles de Champsec et Vissigen