Baisse des accidents de la circulation

Publié le 03.09.2013

D’après le registre des accidents de la route de l’Office fédéral des routes (OFROU), 113 personnes ont perdu la vie sur les routes suisses au premier semestre 2013, soit 57 de moins ou 34% que l’année dernière à la même période, tandis que 1617 autres ont été grièvement blessées, soit 387 ou 19% de moins qu’en 2012.
L’ATE  se réjouit que le nombre des usagers de la route tués où grièvement blessés ait nettement reculé au premier semestre 2013. Il y a pourtant un bémol avec les usagers de vélos à assistance électrique (VAE) dont le nombre des blessés graves a clairement augmenté.

Selon les derniers chiffres de l’Office fédéral des routes, 45 cyclistes avec vélo électrique ont été grièvement blessés sur les routes suisses pendant le premier semestre 2013. Ceci correspond à une croissance de 50% en regard de la même période de l’année précédente.

L’ATE est convaincue qu’il faut élargir le réseau des pistes cyclables pour augmenter la sécurité des usagers de vélos électriques comme celle des cyclistes traditionnels. Notamment aux carrefours problématiques, il faut améliorer la conduite de la circulation.

Automobilistes: adapter la vitesse
En plus, l’ATE appelle les usagers de la route à se respecter. Les automobilistes doivent se rendre compte que les vélos électriques roulent nettement plus rapidement que les vélos traditionnels. En même temps, ils sont perçus plus tardivement du fait de leur silhouette plus fine. En conséquence, les automobilistes doivent adapter leur vitesse à l’intérieur des localités afin de pouvoir respecter les vélos électriques comme les autres cyclistes et les piétons.

Anticiper en roulant avec le vélo à assistance électrique (VAE)
Les usagers d’un vélo électrique doivent être conscients que leur distance d’arrêt est plus longue que celle nécessaire avec un vélo traditionnel. Pour cette raison, ils doivent rester attentifs, anticiper des situations dangereuses et adapter leur vitesse si nécessaire.

En plus, il est recommandé de s’acheter un vélo électrique dont la vitesse est adaptée aux capacités de l’usager. Pour les gens qui se remettent en selle, un cours de conduite pourrait valoir la peine. Par ailleurs, les usagers de vélos électriques devraient choisir des vêtements clairs et allumer l’éclairage aussi pendant la journée. L’ATE recommande aussi de porter un casque de vélo.

La brochure «Vélos électriques. Pédalage assisté en toute sécurité» de l’ATE et du bpa – Bureau de prévention des accidents est disponible en ligne

Quelques chiffres :

  • piétons  - 12%
  • cyclistes : -34%
  • VAE : +50%
  • automobilistes : -15%
  • motards : -19%

Pour en savoir plus : le site de l’OFROU (office fédéral des routes)