Un texto = 324'900.- francs

Publié le 01.06.2012

SMS = 324900Dans le cadre d'une campagne nationale, PRO VELO Suisse rappelle que l'inattention au volant ou au guidon peut coûter cher. La facture d'un accident provoqué avec dommages corporels peut s'élever à plusieurs milliers de francs. L'objectif de la campagne est de sensibiliser principalement les jeunes aux risques de distraction sur les routes.
 

Dans la circulation routière, les distractions et les inattentions sont responsables de bon nombre d'accidents. On recense chaque année 2500 cyclistes légèrement blessés, 900 gravement blessés et 40 mortellement blessés des suites d'accidents de la route. Le non-respect de la priorité reste la principale cause d'accident grave dans les localités.
 
Il n'est pas possible de se concentrer pleinement sur la route avec un téléphone à l'oreille, en écrivant un SMS ou en réglant son système de navigation.
 
C'est ce levier qu'actionne la campagne de PRO VELO Suisse. Pour sensibiliser le public à cette thématique, des cartes postales sont proposées dans 900 commerces, bars et restaurants de Suisse et un concours est organisé sur le site Internet www.mobile-crash.ch. Des activistes de PRO VELO distribuent par ailleurs des cartes postales dans les rues.
 
Les CHF 324 900.- pour un SMS écrit sont une estimation fictive mais réaliste. Un conducteur qui provoque un accident en coupant une priorité par inattention peut avoir à s'acquitter d'une telle somme. Un simple SMS peut donc coûter très cher. Les cyclistes sont aussi ciblés et appelés à faire preuve de prudence et d'anticipation au guidon. Car les cyclistes négligent autant les règles de priorité que les automobilistes, bien que les conséquences en soient nettement moins graves.
 
La campagne est soutenue par le Fonds de sécurité routière.