Infrastructures cyclables 2012 : prix de Pro Vélo

Publié le 29.05.2012

Les prix en détails

1. Nouvelle passerelle « Stückisteg » à Bâle, un tapis rouge pour cyclistes et piétons (prix principal)

Si d’antan les propriétaires de châteaux marquaient l’entrée de leur demeure avec une allée bordée d’arbres, le « Stückisteg » en montre le pendant moderne. Le département de construction et du trafic du canton de Bâle-Ville, en collaboration avec l’initiateur du centre commercial, a saisi la chance de symboliquement « dérouler le tapis rouge » pour la mobilité douce. Malgré différents ponts préexistants à proximité, cette passerelle fut placée exactement au bon endroit pour rendre service et montrer son caractère symbolique : en diagonale à travers la rivière et visant avant tout directement l’entrée du centre commercial. Le « Stückisteg » est une passerelle pour piétons et cyclistes, longue de 55 mètres avec une largeur utilisable de 5 mètres. Elle offre aux cyclistes une piste à deux voix contraires, séparée du trafic piétonnier. Cette liaison relie sur le chemin le plus court la Wiesenplatz avec le quartier en développement rapide de Kleinhüningen et le nouveau centre commercial « Stücki ».
 
2. Sentier cycliste Fideris – Dalvazza, département des routes du canton des Grisons (prix de reconnaissance)
Une fois de plus, un Prix Vélo est attribué dans les Grisons : après la place de la gare de Coire en 2007 c’est au tour du Prättigau. Auparavant la route cycliste régionale n° 21 (Sargans – Klosters) passait entre Jenaz et Dalvazza par un parcours peu attrayant avec beaucoup de dénivellations. C’est pourquoi les cyclistes utilisaient la route nationale, liaisons directe, mais dangereuse et très utilisées par les automobilistes. La nouvelle construction du tronçon Fideris – Dalvazza rend le trajet plus attrayant et plus sûr. La séparation entre les flux cyclistes et piétons et le trafic motorisé sur la route nationale fortement fréquentée est rendue possible par la construction d’un chemin cycliste séparé entre Landquart et la voie de la Rhätische Bahn (entreprise de transport régional). Les ouvrages d’art importants, tels que passerelles et passages sous voie créent des espaces protégés pour les cyclistes, soient-ils des touristes ou des baigneurs locaux.

3. La ville de Bienne marque à nouveau des points avec son système de vélos en libre-service « velospot » (prix de reconnaissance)
Après avoir remporté le Prix principal en 2005 avec leur concept de stationnement, c’est à présent leur système de bikesharing « velospot » développé sur mesure et sur l’ensemble de la ville qui amène un prix de reconnaissante au berceau technologique du pied du Jura. Ce système mobile est connecté sans fil avec la borne de communication de la station de prêt jusqu’à une distance de 50 m. Cela permet de mettre en place des stations de prêt sans mesures de construction sur des parkings existants, à côté de firmes partenaires et à tout endroit qui nécessite le prêt d’un nombre variable de vélos. La différence par rapport aux systèmes existants réside dans le cadenas électronique qui lit les cartes directement. Le cadenas est relié sans fil avec la borne de communication de la station de prêt. Il est prévu d’étendre le système sur tout le territoire de la Ville de Bienne jusqu’en été 2012 avec plus de 40 stations de prêt et 250 vélos. www.velospot.ch <http://www.velospot.ch>
 
Le Prix Vélo Infrastructure est soutenu par l’Office fédéral des Routes (OFROU), velosuisse et velopa. Partenaire média : « Commune Suisse »
 

Le cinquième PRIX VELO pour infrastructures d’avenir sera mis au concours en 2013. Le PRIX VELO pour entreprises cyclophiles sera lancé pour la septième fois en automne.


Rapport du jury, photos des lauréats et documentation détaillées des projets primés :
Lien:  Prix Vélo Infrastructure 2012