Colloque ATE Vaud : Tranquillisation des rues et transports publics

Publié le 17.12.2014

L’ATE Vaud a organisé un colloque sur l’aménagement de zones 20 et 30 dans les rues empruntées par les transports publics le 4 décembre 2014 à Lausanne


Colloque ATE  du 4 décembre 2014D’un côté les communes cherchent à pacifier le trafic dans les rues des centres et à redonner de la place à la mobilité douce par l’aménagement de zones 30 ou de rencontre. De l’autre, les éléments constitutifs de ces zones à vitesse limitée (priorité aux piétons, ralentisseurs, chicanes, etc. ) sont parfois perçus comme des obstacles dangereux par les exploitants des transports publics.

Doit-on choisir entre limitation de la vitesse dans les centres et desserte en transports publics ?

Existe-t-il des exemples à suivre et des bonnes pratiques qui pourraient faire consensus ?

Intervenants

  • Tinetta Maystre. Conseillère municipale verte à Renens  depuis juillet 2006, en charge des travaux et de l’urbanisme. Licence es lettres (1986) en géographie, allemand et histoire de l’art. Députée au Grand Conseil vaudois de 2007 à  2011.

  • Gil Reichen. Syndic de Pully depuis 1er juillet 2011. Auparavant municipal en charge de l’urbanisme. Formation d’ingénieur mécanicien EPFL. Patron du bureau d’ingénieur « ER Energies rationnelles SA. Député au Grand Conseil vaudois de 2002 à juillet 2012.

  • Chantal Chételat Komagata, membre de la direction des Transports publics biennois responsable de l’exploitation et de la formation. Formation d’ingénieure à l’EPFL.

  • Jérôme Boutillier, responsable de l’organisation de l’offre (Transports publics Lausannois). Responsable de l’Organisation de l’offre aux transports publics de la région lausannoise SA. Formation d’ingénieure software à la HEIG-VD.

  • Dominique Von der Muehll, collaboratrice scientifique à l’EPFL au laboratoire Chôros de la Faculté ENAC. Architecte diplômée EPFL (1978), spécialisée en urbanisme et mobilité. Activités de recherche et d’enseignement dans l’aménagement de rues et la promotion des mobilités douces.

  • Fritz Kobi. Ancien ingénieur en chef d’arrondissement de l’Office des ponts et chaussées du canton de Berne de 1987 à 2008, aujourd’hui consultant indépendant. Formation d’ingénieur civil ETH/SIA. Père du modèle bernois qui a montré qu’il était possible de concilier forte circulation et cohabitation des usagers, polyvalence d’espaces et qualité urbaine.

Toutes les présentations sont désormais disponibles sur le site l'ATE Vaud