Pour une ville qui marche, il faut...

Publié le 13.12.2013

Le Centre d’écologie urbaine de Montréal  travaille avec les communautés des quartiers de Montréal et des municipalités du québec.Dans chaque quartier, dans chaque municipalité, ils se sont imprégnés des besoins des citoyens et citoyennes.

Pour une ville qui marche...Cette expérience leur a donné l’envie de ce petit guide pour une ville qui marche. Il est le fruit d’une centaine de rencontres, d’ateliers, de marches exploratoires, d’activités citoyennes, de consultations, et il s’inspire des citoyens et citoyennes qui se sont impliqués pour le développement de quartiers viables.

Pour une ville qui marche, il faut...

  1. Réduire la vitesse de circulation réelle sur les rues résidentielles et près des lieux fréquentés.
  2. Partager équitablement les rues pour favoriser les déplacements de l’ensemble des usagers.
  3. Aménager les rues achalandées et les artères commerciales en respectant les milieux de vie qu’elles traversent.
  4. Sécuriser la traversée des rues pour accroître la sécurité, la visibilité et le confort des piétons et des cyclistes.
  5. Concevoir des infrastructures de transport actif permettant des déplacements directs entre les pôles d’activité.
  6. Réduire les îlots de chaleur en intégrant aux rues et aux espaces publics des aménagements écologiques, du verdissement et de l’agriculture urbaine.
  7. Stimuler l’attachement des citoyens et des citoyennes
  8. Assurer une densité à échelle humaine. à leur quartier en faisant appel à leur créativité pour le design de l’espace public.
  9. Impliquer la communauté dans la transformation de son quartier.
  10. Passer de la planification à l’action.
  11. Avoir les moyens de ses ambitions.
Verdisssement de rue à Montréal

Autres actions du Centre d’écologie urbaine de Montréal :

projets de verdissement et de participation citoyenne, dont

Source : Centre d'écologie urbaine de Montréal